Archives d'Abbadia - Notice de document numérisé : Côte rocheuse du parc d'Abbadia
URL de la page : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_131.htm
Date d'impresssion : 22/09/2019
< Quitter la version imprimable
> Imprimer

Bouton A + Bouton A - Bouton R
logo
Chercheurs
Version imprimable
Notice de document numérisé

Aide
Aide notices document

Côte rocheuse du parc d'Abbadia

Carte d'identité

Carte d'identité

Rubrique : Photothèque
Toponymie : Thème : Style : non renseigné
Période : Datation précise : 1896
Auteur de la notice : Viviane Delpech
Mise en ligne : 07/08/2014
Mise à jour : 27/07/2014
Droits de diffusion : Communication soumise à autorisation, reproduction soumise à autorisation
Droits d'auteur : © Archives d'Abbadia/Académie des sciences

Généalogie du document

Fonds d'appartenance : Archives du château d'Abbadia. Site de Paris Nom du propriétaire du fonds : Académie des Sciences

Inventaire d'appartenance : Fonds photographique du château Référence inventaire d'appartenance : Fonds photographique du château d'Abbadia

Détails sur le document

Référence : Fonds photographique, pièce L37
Auteur : non renseigné
Description physique : Photographie
Format du document : non renseigné
Langues du document :

Description du document

Présentation

Ce cliché provient de la campagne photographique réalisée en 1896 au château d'Abbadia, au moment de l'officialisation de la donation d'Antoine d'Abbadie à l'Académie des sciences. Il représente un détail de la côte rocheuse du domaine surplombant l'Océan atlantique.

Cette photographie a été publiée en illustration d'un article annonçant la donation à l'Académie des sciences en 1896, puis de la notice biographique d'Antoine d'Abbadie rédigée par le Secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences Gaston Darboux, en 1907. Dans cette dernière publication, cet élément de terre est présenté comme la presqu'île de Radaü, qui se situe dans la baie de Loya. Elle aurait été baptisée ainsi en hommage à Rudolf Radaü, cet astronome allemand devenu membre de l'Académie des sciences qui, durant sa jeunesse, avait collaboré avec Antoine d'Abbadie dans le cadre de la publication de sa géodésie éthiopienne. 

Sur les plans historiques cependant, cet élément de terre est nommé "presqu'île de Daroca". Il n'est pas, de plus, certain qu'il fasse l'objet du présent cliché, lequel figure vraisemblablement une petite avancée rocailleuse de la propriété de d'Abbadie, et non la presqu'île en question, qui est aisément identifiable et observable depuis les sentiers des falaises.

Ce cliché illustre, quoi qu'il en soit, la complexité de la composition géologique du domaine, se caractérisant par une forte instabilité qui entraîne, depuis sa formation il y a plusieurs millénaires, des éboulements réguliers et parfois spectaculaires. Antoine d'Abbadie les observait et s'en plaignait déjà à son époque, tout en éprouvant une profonde admiration pour ce paysage sauvage. Eugène Bühler valorisa les éléments naturels, comme cette côte rocheuse, la Rhune et l'océan, par ses aménagements de massifs et de prairies ménageant les points de vue et imitant la nature.
 

Bibliographie

  • DARBOUX G., Antoine d’Abbadie. 1810-1897, notice historique sur Antoine d’Abbadie, Académie des Sciences, Editions Stedi, Paris, 2001. 
  • DELPECH V., Le château d'Abbadia à Hendaye: le monument idéal d'Antoine d'Abbadie, 3 volumes, thèse de doctorat d'Histoire de l'art, Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2012.
  • MOSSER M., TEYSSOT G. (dir.), Histoire des jardins de la Renaissance à nos jours, Flammarion, Paris, 1991. 
  • TOMEL G., « La donation d’Abbadie », in Le Monde Illustré, n°2028, Paris, 8 février 1896, p. 111-114.

Mot-clefs

Autres Documents numerisés du même inventaireAfficher

Voir égalementAfficher

Pour citer cette notice : Viviane Delpech, "Côte rocheuse du parc d'Abbadia", in Ville d'Hendaye/DRAC Aquitaine, Archives d'Abbadia. Patrimoine du XIXe siècle [En ligne], mis en ligne 07/08/2014, consulté le 22/09/2019. URL : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_131.htm
Retour haut de page