Archives d'Abbadia - Notice de document numérisé : Vue de la ferme Larretxea, des champs et du parc d'Abbadia
URL de la page : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_53.htm
Date d'impresssion : 22/09/2019
< Quitter la version imprimable
> Imprimer

Bouton A + Bouton A - Bouton R
logo
Chercheurs
Version imprimable
Notice de document numérisé

Aide
Aide notices document

Vue de la ferme Larretxea, des champs et du parc d'Abbadia

Carte d'identité

Carte d'identité

Rubrique : Photothèque
Toponymie : Thème : Style : Période : Datation précise : non renseigné
Auteur de la notice : Viviane Delpech
Mise en ligne : 07/08/2014
Mise à jour : 30/07/2014
Droits de diffusion : Tous droits réservés
Droits d'auteur : © Fonds privé

Généalogie du document

Fonds d'appartenance : Fonds privé Dornaletche Nom du propriétaire du fonds : Famille Dornaletche

Inventaire d'appartenance : Clichés des extérieurs du château, portraits et cartes postales Référence inventaire d'appartenance : Fonds Dornaletche. Extérieurs et portraits.

Détails sur le document

Référence : Extérieurs 8
Auteur : non renseigné
Description physique : Photographie
Format du document : non renseigné
Langues du document :

Description du document

Présentation

Ce cliché a été réalisé à la fin du XIXe siècle, peut-être lors de la campagne photographique effectuée en 1896 au château d'Abbadia à l'occasion de l'officialisation de la donation d'Antoine d'Abbadie à l'Académie des sciences. 

Il présente l'une des rares perspectives des terres d'Antoine d'Abbadie à son époque, vues en hauteur, depuis fort probablement la tour carrée. La prise de vue est orientée vers le Nord-Ouest. A l'arrière-plan, se dessine, à travers les brumes océaniques, le cap du Figuier, situé de l'autre côté de la baie de Txingudi et de la frontière espagnole, à seulement quelques kilomètres à vol d'oiseau du château. Au second plan, l'océan à marée basse laisse découvrir la grande plage qui, étymologiquement, donna son nom à la ville d'Hendaye - les termes "plage" et "sable" se traduisant par "hondartz" en langue basque. 

Le premier plan, s'étendant sur la moitié du cliché, montre les terres agricoles du promontoire de Larrekayx - ou pointe Sainte-Anne - au coeur desquelles émergent, à gauche, les deux corps de la ferme Larretxea, que d'Abbadie nommait Larresta. Les terres agropastorales sont mêlées aux massifs boisés et aux prairies d'agrément, toutefois absentes de ce cliché, et semblent organisées en bocages. 

Cette prise de vue met en valeur le caractère sauvage de ce paysage et, parallèlement, l'impact de l'activité humaine qui l'a modelé depuis plusieurs siècles. Nombre de chemins d'exploitation présents sur ce cliché et sur le reste du domaine ont en effet des origines ancestrales et témoignent du caractère agricole traditionnel de ces terres. Le château d'Abbadia s'intégrait au coeur d'un paysage complexe éloquent, où la nature fut sublimée par l'intervention d'Eugène Bühler et où Antoine d'Abbadie s'efforça de faire perdurer les usages et les traditions locales.

Bibliographie

  • DELPECH V., Le château d'Abbadia à Hendaye: le monument idéal d'Antoine d'Abbadie, 3 volumes, thèse de doctorat d'Histoire de l'art, Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2012.
  • DELPECH V., Le château d'Abbadia, enjeux culturels et touristiques de la restauration du parc, mémoire de Master 1 professionnel Ingénierie touristique, Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2006.

Mot-clefs

Autres Documents numerisés du même inventaireAfficher

Voir égalementAfficher

Pour citer cette notice : Viviane Delpech, "Vue de la ferme Larretxea, des champs et du parc d'Abbadia", in Ville d'Hendaye/DRAC Aquitaine, Archives d'Abbadia. Patrimoine du XIXe siècle [En ligne], mis en ligne 07/08/2014, consulté le 22/09/2019. URL : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_53.htm
Retour haut de page