Archives d'Abbadia - Notice de document numérisé : Le vestibule, vue vers les vitraux depuis le premier étage
URL de la page : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_92.htm
Date d'impresssion : 22/09/2019
< Quitter la version imprimable
> Imprimer

Bouton A + Bouton A - Bouton R
logo
Chercheurs
Version imprimable
Notice de document numérisé

Aide
Aide notices document

Le vestibule, vue vers les vitraux depuis le premier étage

Carte d'identité

Carte d'identité

Rubrique : Photothèque
Toponymie : Thème : Style : Période : Datation précise : 1896
Auteur de la notice : Viviane Delpech
Mise en ligne : 07/08/2014
Mise à jour : 27/07/2014
Droits de diffusion : Tous droits réservés
Droits d'auteur : © Fonds privé

Généalogie du document

Fonds d'appartenance : Fonds privé Dornaletche Nom du propriétaire du fonds : Famille Dornaletche

Inventaire d'appartenance : Clichés des intérieurs du château Référence inventaire d'appartenance : Fonds Dornaletche. Intérieurs.

Détails sur le document

Référence : Non inventorié
Auteur : non renseigné
Description physique : Photographie
Format du document : non renseigné
Langues du document :

Description du document

Présentation

Ce cliché provient du fonds photographique en possession des descendants de domestiques du château d'Abbadia. Il a été réalisé lors de la campagne photographique conduite en 1896 à l'occasion de l'officialisation de la donation d'Antoine d'Abbadie à l'Académie des sciences. Il permet en outre de visualiser les réalisations d'Edmond Duthoit en termes de décoration quelques années seulement après son intervention. 

Cette photographie présente une vue du premier étage du vestibule, orientée vers l'Ouest. De par la position en hauteur du photographe, on y devine aisément son volume occupant les deux niveaux de l'édifice, conformément au modèle anglais désiré par d'Abbadie.

Le point de vue, depuis le pallier à l'entrée de la galerie Est, permet d'observer l'original ensemble décoratif composé par les peintures éthiopiennes et les vitraux héraldiques. Au premier plan, se trouve la rambarde ajourée en arcs trilobés, au coin de laquelle se dresse fièrement la statue d'Abdullah brandissant une torchère vers le ciel et les peintures de son pays. Au second plan, s'enchaînent trois des neuf scènes éthiopiennes qui composent le décor : le Danfala ou discours du guerrier, le Timkat et la chasse naturelle. Cette dernière surplombe la forme ogivale où s'inscrit la baie tripartite du vestibule, laquelle est constituée de vitraux trilobés figurant des motifs héraldiques manifestement issus de l'art médiéval. Ces vitraux difficilement distinguibles représentent le blason irlandais d'Antoine d'Abbadie, au centre, et les armoiries des familles paternelles et maternelles de Virginie d'Abbadie, sur les côtés. Enfin, à droite, à travers les jours de la rambarde gothique, se dessine le long tapis à motifs léopards qui, autrefois, se déroulait depuis les marches de l'escalier au rez-de-chaussée jusqu'au pallier du premier étage et l'entrée de la bibliothèque. 

En dépit des tons noirs et blancs de la photographie, on devine la complexité et la richesse de ces décors peints, caractérisés par le principe de la polychromie, fondamental dans l'oeuvre de Viollet-le-Duc et de ses disciples. 

L'association des influences gothiques et des citations orientales omniprésentes illustre le savoir-faire de Duthoit et les théories de Viollet-le-Duc inspirés du savoir-faire médiéval. L'ensemble forme, en outre, une décoration hétéroclite fidèle - quoique peu ordinaire - au goût de l'éclectisme et de l'historicisme si répandu au cours du règne de Napoléon III. La mise en scène photographique oriente clairement le discours vers une ambiance exotique et fantaisiste. Ce cliché, comme ceux de sa série, a permis d'estimer les impacts du temps sur la décoration du château et, en apportant des éléments historiques, a contribué à la restauration des peintures murales du vestibule au début des années 2000.

Bibliographie

  • L’art en France sous le Second Empire, catalogue d’exposition, Grand Palais, Philadelphia Museum of Art, 11 mai – 13 août 1979, Réunion des Musées Nationaux, Paris, 1979. 
  • DELPECH V., Le château d'Abbadia à Hendaye: le monument idéal d'Antoine d'Abbadie, 3 volumes, thèse de doctorat d'Histoire de l'art, Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2012.
  • DELPECH V., Orientalisme rêvé et souvenirs de voyage au château d'Abbadia, mémoire de Master 2 recherche Histoire de l'art, Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2008.
  • GAGE J., Couleur & culture. Usages et significations de la couleur de l’Antiquité à nos jours, Thames & Hudson, Londres, 2008. 
  • GERE C., La décoration intérieure au XIXe siècle, coll. L’époque et son style, Flammarion, Paris, 1989. 
  • VIOLLET-LE-DUC E.-E., Entretiens d’architecture, 1858-1872, édition intégrale : tomes 1+2, 2ème édition, rééd. Pierre Margada, Paris, 1978. 
  • WAINWRIGHT C., The romantic interior. The British collector at home. 1750-1850, Yale University Press, 1989. 

Mot-clefs

Autres Documents numerisés du même inventaireAfficher

Voir égalementAfficher

Pour citer cette notice : Viviane Delpech, "Le vestibule, vue vers les vitraux depuis le premier étage", in Ville d'Hendaye/DRAC Aquitaine, Archives d'Abbadia. Patrimoine du XIXe siècle [En ligne], mis en ligne 07/08/2014, consulté le 22/09/2019. URL : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_92.htm
Retour haut de page