Archives d'Abbadia - Notice de document numérisé : Le salon arabe, vue de la cheminée
URL de la page : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_89.htm
Date d'impresssion : 22/09/2019
< Quitter la version imprimable
> Imprimer

Bouton A + Bouton A - Bouton R
logo
Chercheurs
Version imprimable
Notice de document numérisé

Aide
Aide notices document

Le salon arabe, vue de la cheminée

Carte d'identité

Carte d'identité

Rubrique : Photothèque
Toponymie : Thème : Style : Période : Datation précise : 1896
Auteur de la notice : Viviane Delpech
Mise en ligne : 07/08/2014
Mise à jour : 27/07/2014
Droits de diffusion : Tous droits réservés
Droits d'auteur : © Fonds privé

Généalogie du document

Fonds d'appartenance : Fonds privé Dornaletche Nom du propriétaire du fonds : Famille Dornaletche

Inventaire d'appartenance : Clichés des intérieurs du château Référence inventaire d'appartenance : Fonds Dornaletche. Intérieurs.

Détails sur le document

Référence : Non inventorié
Auteur : non renseigné
Description physique : Photographie
Format du document : non renseigné
Langues du document :

Description du document

Présentation

Ce cliché provient du fonds photographique en possession des descendants de domestiques du château d'Abbadia. Il a été réalisé lors de la campagne photographique conduite en 1896 à l'occasion de l'officialisation de la donation d'Antoine d'Abbadie à l'Académie des sciences. Il permet en outre de visualiser les oeuvres d'Edmond Duthoit en termes de décoration et de mobilier quelques années seulement après son intervention. 

Cette photographie présente une vue du salon arabe, attenant au vestibule, au rez-de-chaussée, et faisant office de salle d'attente. La perspective donne à voir l'influence de l'Orient, qui, touchant initialement certaines élites voyageuses, se répand progressivement comme une véritable mode à partir des 1860 et surtout 1870. Etant donné les proportions relativement exiguës de la pièce, la prise de vue implique un faible recul et un cadrage resserré.

La cheminée occupe la moitié droite du cliché, dont la bichromie sépia permet de distinguer assez nettement les détails sculptés dans la pierre foncée. L'ensemble constitué par ladite cheminée et ses niches latérales, ciselés dans un bloc de marbre gris, cumule de fins et complexes motifs à la fois mauresques et gothiques. Le foyer accueille deux chenets en bronze doré, deux vases à lait originaires de la province éthiopienne du Saho et un vase orné de perles et de coquillages provenant de la province éthiopienne de Somali. Ces trois pots éthiopiens ont été commandés par Antoine d'Abbadie dans les 1880 à l'un de ses correspondants missionnaires en Péninsule arabique.

La partie gauche du cliché figure, au premier plan, un divan d'inspiration oriental orné de calligraphies arabes et d'un coussin cylindrique. Les murs de la pièce sont recouverts d'un textile tendu représentant des motifs floraux probablement japonisants. On aperçoit également les boiseries gothiques qui ornent la partie basse des murs, à l'instar de l'intégralité des pièces du rez-de-chaussée.

L'ensemble forme une collection mobilière et décorative hétéroclite fidèle au goût de l'éclectisme et de l'historicisme si répandu au cours du règne de Napoléon III. L'association des influences gothiques, des citations orientales omniprésentes et des références éthiopiennes illustre, en outre, le savoir-faire de Duthoit et les théories de Viollet-le-Duc. La mise en scène photographique oriente clairement le discours vers une ambiance exotique et fantaisiste. Ce cliché, comme ceux de sa série, a permis d'estimer les impacts du temps sur la décoration et le mobilier du château et, en apportant des éléments historiques, a contribué à la restauration de l'édifice au début des années 2000.

Bibliographie

  • L’art en France sous le Second Empire, catalogue d’exposition, Grand Palais, Philadelphia Museum of Art, 11 mai – 13 août 1979, Réunion des Musées Nationaux, Paris, 1979. 
  • DELPECH V., "L'Ethiopie au château d'Abbadia, de la création à l'expression d'un programme orientaliste", in Annales d'Ethiopie, n°26, 2011, p.129-165.
  • DELPECH V., "Les Orients d'Abbadia ou les paradoxes d'une demeure orientaliste au XIXe siècle" in In Situ, Revue des Patrimoines (En ligne), n°24, juin 2014.
  • DELPECH V., Le château d'Abbadia à Hendaye: le monument idéal d'Antoine d'Abbadie, 3 volumes, thèse de doctorat d'Histoire de l'art, Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2012.
  • GERE C., La décoration intérieure au XIXe siècle, coll. L’époque et son style, Flammarion, Paris, 1989. 
  • PELTRE Ch., Les Arts de l’Islam, Itinéraire d’une redécouverte, coll. Découvertes Gallimard Arts, Gallimard, Paris, 2006. 
  • PELTRE Ch., Orientalisme, Editions Terrail/Edigroup, Paris, 2004. 
  • THORNTON L., Les africanistes peintres-voyageurs, 1860-1960, ACR Editions, Paris, 1990. 
  • WAINWRIGHT C., The romantic interior. The British collector at home. 1750-1850, Yale University Press, 1989. 

Mot-clefs

Autres Documents numerisés du même inventaireAfficher

Voir égalementAfficher

Pour citer cette notice : Viviane Delpech, "Le salon arabe, vue de la cheminée", in Ville d'Hendaye/DRAC Aquitaine, Archives d'Abbadia. Patrimoine du XIXe siècle [En ligne], mis en ligne 07/08/2014, consulté le 22/09/2019. URL : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_89.htm
Retour haut de page