Archives d'Abbadia - Notice de document numérisé : Citations littéraires et aphorismes romantiques
URL de la page : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_138.htm
Date d'impresssion : 19/04/2024
< Quitter la version imprimable
> Imprimer

Bouton A + Bouton A - Bouton R
logo
Chercheurs
Version imprimable
Notice de document numérisé

Aide
Aide notices document

Citations littéraires et aphorismes romantiques

Carte d'identité

Carte d'identité

Rubrique : Graphothèque
Toponymie : Thème : Style : non renseigné
Période : Datation précise : 1845
Auteur de la notice : Viviane Delpech
Mise en ligne : 07/08/2014
Mise à jour : 26/07/2014
Droits de diffusion : Communication soumise à autorisation, reproduction soumise à autorisation
Droits d'auteur : © Archives d'Abbadia/Académie des Sciences

Généalogie du document

Fonds d'appartenance : Archives du château d'Abbadia. Site d'Hendaye Nom du propriétaire du fonds : Académie des Sciences

Inventaire d'appartenance : Carnet Des choses et non des mots Référence inventaire d'appartenance : Carnet sans titre. Première page: "Des choses et non des mots"

Détails sur le document

Référence : Carnet Des choses et non des mots, p.1-3.
Auteur : Virginie d'Abbadie
Description physique : Carnet. Manuscrit.
Format du document : non renseigné
Langues du document :

Description du document

Présentation

Ce document présente les premières pages du carnet de jeunesse de Virginie d'Abbadie, intitulé Des choses et non des mots

Les premières pages de ce document compile des citations dont l'auteur est signalé par les monogrammes L.B., qui correspondent au nom de Lord Byron, écrivain britannique emblématique du mouvement romantique. 

Ces citations et aphorismes établissent des vérités générales destinées à brosser le portrait de l'âme humaine, sous l'égide manifeste de la pensée romantique de la fin du XVIIIe siècle et de la première moitié du XIXe siècle, avec cette vision exaltée et fataliste de l'homme.

Virginie d'Abbadie a d'ailleurs poursuivi cette compilation de citations par de nombreux autres auteurs du mouvement romantique, tels que Friedrich ou Madame de Staël, ce qui renseigne sur les goûts littéraires contemporains qui influencèrent, comme vraisemblablement les auteurs classiques et modernes, son mode de pensée.

Transcription

[p.0]
Des choses et non des mots
D.V. 1845

[p.1]
Ne nous emportons point contre les hommes en voyant leur dureté, leur ingratitude, leur injustice, leur fierté, l'amour d'eux-mêmes et l'oubli des autres : ils sont ainsi fait, c'est leur nature. S'en fâcher c'est ne pouvoir supporter que la pierre tombe, ou que le feu s'élève.
L.B.

Un homme inégal n'est pas un seul homme. Ils sont plusieurs, il est multiplié autant de fois qu'il a de nouveaux goûts et de manières différentes. Il est à chaque instant ce qu'il n'était point et il va être bientôt ce qu'il n'a jamais été, il se 
[p.2]
succède à lui-même, ne demandez pas de quelle complexion il est ; mais quelles sont ses complexions ; ni de quelle humeur ; mais de combien il a de sortes d'humeurs. 
L.B.

L'incivilité n'est pas un vice de l'âme, elle est l'effet de plusieurs vices, de la sotte vanité, de l'ignorance de ses devoirs, de la paresse, de la stupidité, de la distraction, du mépris des autres, de la jalousie : pour ne se répandre que sur les dehors, elle n'en est que plus haïssable, parce que c'est toujours un défaut visible et manifeste ; il est vrai cependant qu'il offense plus ou moins selon la cause qui le produit.
L.B.

Les hommes ne s'attachent pas assez pour manquer les occasions de faire plaisir ; la chose la plus prompte et qui se présente d'abord c'est
[p.3]
le refus, et l'on accorde que par réflexion.
L.

La vie est courte et ennuyeuse, elle se passe toute à désirer. L'un remet à l'avenir son repos et ses joies à cet âge souvent où les meilleurs biens ont disparu, la santé et la jeunesse. Ce tems [temps] arrive qui nous surprend encore à désirer. On est là quand la fièvre nous saisit et nous éteint. Si l'on est guéri, ce n'était que pour désirer plus longtemps.
B.

L'homme qui dit qu'il n'est jamais heureux pourrait au moins le devenir par le bonheur de ses amis ou de ses proches. L'envir lui ôte cette dernière ressource. 
B.

Bibliographie

  • DELPECH V., Le château d'Abbadia à Hendaye: le monument idéal d'Antoine d'Abbadie, 3 volumes, thèse de doctorat d'Histoire de l'art, Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2012.

Mot-clefs

Médias associésAfficher

Autres Documents numerisés du même inventaireAfficher

Voir égalementAfficher

Pour citer cette notice : Viviane Delpech, "Citations littéraires et aphorismes romantiques", in Ville d'Hendaye/DRAC Aquitaine, Archives d'Abbadia. Patrimoine du XIXe siècle [En ligne], mis en ligne 07/08/2014, consulté le 19/04/2024. URL : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_138.htm
Retour haut de page