Archives d'Abbadia - Notice de document numérisé : Portrait d'Arnauld d'Abbadie
URL de la page : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_203.htm
Date d'impresssion : 20/09/2020
< Quitter la version imprimable
> Imprimer

Bouton A + Bouton A - Bouton R
logo
Chercheurs
Version imprimable
Notice de document numérisé

Aide
Aide notices document

Portrait d'Arnauld d'Abbadie

Carte d'identité

Carte d'identité

Rubrique : Photothèque
Toponymie : non renseigné
Thème : Style : non renseigné
Période : Datation précise : non renseigné
Auteur de la notice : Viviane Delpech
Mise en ligne : 07/08/2014
Mise à jour : 29/07/2014
Droits de diffusion : Communication soumise à autorisation, reproduction soumise à autorisation
Droits d'auteur : © Bibliothèque nationale de France

Généalogie du document

Fonds d'appartenance : Estampes et photographies (BnF) Nom du propriétaire du fonds : Bibliothèque nationale de France

Inventaire d'appartenance : Recueil de portraits Référence inventaire d'appartenance : Recueil N-2

Détails sur le document

Référence : Recueil de portraits N-2
Auteur : Anonyme
Description physique : Lithographie
Format du document : non renseigné
Langues du document :

Description du document

Présentation

A la demande de ses enfants, Arnauld d'Abbadie (1815-1893), frère d'Antoine, fut photographié dans la seconde moitié de sa vie dans la tenue orientale qu'il avait l'habitude de porter. Puis ce cliché fut utilisé dans un article relatant sa vie extraordinaire dans la revue Les contemporains, dont le présent document constitue la première page. 

Arnauld d'Abbadie précéda son frère dans son projet de voyage vers l'Orient et l'Afrique. Après avoir attendu Antoine au Caire, ils firent route ensemble vers l'Ethiopie et se rendirent tous deux à la source du fleuve Omo, qu'ils considéraient comme celle du Nil blanc. Antoine séjourna en Ethiopie durant onze ans, tandis qu'Arnauld y demeura quelques années de plus, dans les années 1850. Il effectua également plusieurs missions au Proche-Orient, notamment en Syrie, dont il dépeignit la situation auprès de Napoléon III en 1860.

De retour en Europe, il se consacra à la rédaction de sa relation de voyage, dont il produisit quatre tomes. Seul le premier fut publié de son vivant, en 1868, par l'éditeur Hachette. Installé à Ciboure, au château d'Elhorriaga, qu'il fit édifier par l'architecte Lucien Cottet, il épousa une américaine protestante convertie au catholicisme, Elizabeth West-Young, qui lui donna neuf enfants. 

C'est en partie en raison de ce mariage, mais aussi de la succession de Mme d'Abbadie mère, que les deux frères se brouillèrent à partir de 1865. Arnauld ne reste pas moins un personnage fondamental de la vie de d'Abbadie, particulièrement lors de son voyage en Ethiopie où son rôle diplomatico-militaire assura la sécurité et le bon déroulement de ses travaux.

Bibliographie

  • DELPECH V., Le château d'Abbadia à Hendaye: le monument idéal d'Antoine d'Abbadie, 3 volumes, thèse de doctorat d'Histoire de l'art, Université de Pau et des Pays de l'Adour, 2012.

Autres sources

  • ABBADIE A.-M. (d'), Douze ans de séjour dans la Haute-Ethiopie, vol.1, Hachette, Paris, 1868.
  • ABBADIE A.-M. (d'), Douze ans de séjour dans la Haute-Ethiopie, vol. 2 à 4, édité par TUBIANA J. et ALLIER J.-M., Biblioteca Apostolica Vaticana, Citta del Vaticano, 1980-1999.

Mot-clefs

Autres Documents numerisés du même inventaireAfficher

Voir égalementAfficher

Pour citer cette notice : Viviane Delpech, "Portrait d'Arnauld d'Abbadie", in Ville d'Hendaye/DRAC Aquitaine, Archives d'Abbadia. Patrimoine du XIXe siècle [En ligne], mis en ligne 07/08/2014, consulté le 20/09/2020. URL : http://www.archives-abbadia.fr/notice_document_203.htm
Retour haut de page